Fortes chaleurs : la demande d'eau explose dans les supermarchés belges

Le discounter Aldi, par exemple, a vu la demande de certains types d'eau augmenter de 40 %.

Belga

La chaleur entraîne une forte demande d'eau potable dans les supermarchés. Cela peut conduire à des étagères vides ici et là, mais il n'y a pas de pénurie structurelle, selon les détaillants. Le discounter Aldi, par exemple, a vu la demande de certains types d'eau augmenter de 40 %. En conséquence, certains magasins ont des rayons vides, a confirmé un porte-parole à VTM News. "En raison de la forte demande, il faut plus de temps pour que le produit nous parvienne. Il s'agit d'un phénomène temporaire dans certains magasins, qui ne s'applique pas à tous les types d'eau", a nuancé le porte-parole.

D'autres supermarchés remarquent également l'effet de la chaleur sur la demande. Le leader du marché, Colruyt, mentionne une forte demande en eau potable, mais n'a pas remarqué de pénurie notable. Il en va de même pour Delhaize : "Il n'y a pas de problèmes structurels d'approvisionnement. Au niveau local, un magasin peut avoir un peu moins de stock, mais celui-ci est réapprovisionné le lendemain", précise-t-il.

Le même son de cloche peut être entendu chez Albert Heijn. "Il y a une grande consommation d'eau. Au cours des dernières semaines, les ventes ont augmenté jusqu'à 30 %. Mais il n'y a pas de problème d'approvisionnement. Les supermarchés individuels peuvent ne pas avoir un certain produit en rayon en raison de la forte demande".

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be