Les tarifs maximaux légaux des crédits à la consommation vont augmenter ce 1er décembre

Les tarifs maximaux des crédits à la consommation augmenteront ce 1er décembre, annonce mardi le SPF Economie.

euro money BCE monnaie europe europeen piece credit banque bank pret fortune taxe bancaire compte richesse prix index change echange bourse Belgique belge politique
Les nouveaux maxima seront seulement applicables aux nouveaux contrats de crédit et aux contrats de crédits existants avec un taux débiteur variable. ©Jean Luc Flemal

Les taux annuels effectifs globaux (TAEG) maximaux légaux pour les ouvertures de crédit, parmi lesquelles ce qu'on appelle les "cartes de crédit" à remboursement étalé et la possibilité d'aller en négatif sur un compte à vue, progresseront en effet de 2 points de pourcentage, explique l'administration fédérale. Ces ouvertures de crédit vont donc augmenter si elles sont assorties d'un taux débiteur variable et que le TAEG correspond au maximum, ce qui est souvent le cas, poursuit-elle.

Les TAEG maximaux pour les prêts et les ventes à tempérament et pour le crédit-bail jusqu'à 5 000 euros augmentent de 1,5 point de pourcentage et ceux de plus de 5 000 euros de 1 point de pourcentage.

Le prêt à tempérament est un crédit à remboursement périodique, sans possibilité de réemprunter. La vente à tempérament s'applique, elle, lorsque le prêteur ne donne pas d'argent, mais un bien ou un service dont on paie le prix en plusieurs mensualités. Le crédit-bail est, quant à lui, un contrat de location d'un bien, assorti d'une possibilité d'achat (option d'achat) du bien loué.

Les nouveaux maxima seront seulement applicables aux nouveaux contrats de crédit et aux contrats de crédits existants avec un taux débiteur variable. Ils ne s'appliqueront donc pas aux contrats existants avec un taux débiteur fixe.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be