Consommation La grande distribution a trouvé la parade pour contourner la loi Alimentation.

L’entrée en vigueur de la loi Alimentation avait sonné le glas des mégapromotions en France.

L’objectif annoncé de la mesure, associé à l’encadrement des promotions, est en effet de freiner les politiques de prix agressives et de redonner de la marge aux distributeurs sur les produits d’appel afin qu’ils rendent cette marge aux producteurs sur les produits agricoles.

En clair, le distributeur est tenu de réaliser une marge minimale de 10 % sur les produits alimentaires, dans l’optique de rémunérer au mieux les producteurs. Toutefois, la loi n’oblige pas le distributeur à rétrocéder (une partie de cette marge vers les agriculteurs).

(...)