C’est en septembre dernier que les premiers produits contenant des graines de sésame dangereuses pour la santé ont été découverts dans une entreprise belge qui en a informé l’Afsca, l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire. Depuis lors, des rappels de produits aux graines de sésame ont lieu presque quotidiennement.

Le problème se situe dans des lots provenant d’Inde. C’est au niveau du traitement de ces graines qu’il y a danger. "Les graines qui venaient d’Inde contenaient trop de substances oxyde d’éthylène. L’Europe interdit l’usage de cette substance comme produit phytopharmaceutique", précise Stéphanie Maquoi, porte-parole de l’Afsca.

Une substance que l’Inde aurait utilisée dans les graines de sésame pour pouvoir éviter les risques de salmonelle, ce que les agences européennes contrôlent strictement.

Après enquête de traçabilité en septembre dernier, partant du lot problématique, l’Afsca a découvert par la suite qu’en réalité, une quantité importante de produits était concernée. On trouve en effet des graines de sésame dans de nombreux aliments comme le pain, les céréales, les farines, etc. mais pas seulement. Également dans la purée, les biscuits, les gâteaux, les pâtes, les petits fours…

"Nous avons demandé à toutes les entreprises belges qui utilisent des graines de sésame de contrôler leurs produits. Nous avons également averti les autorités européennes de la situation et obtenu une réunion à ce sujet dans l’urgence. Un renforcement des mesures a ainsi été décidé", poursuit Stephanie Maquoi.

Sur son site Internet, l’Afsca rappelle que la consommation de ces graines ne peut être nocive pour la santé que si elle a lieu régulièrement. "L’évaluation effectuée indique un risque chronique potentiel. Cela signifie que si un consommateur devait consommer ces graines non conformes chaque jour de sa vie et en grande quantité, il pourrait y avoir un risque pour sa santé."

L’Afsca publie également sur son site ainsi que sur les réseaux sociaux la liste des produits qui ont déjà fait l’objet d’un rappel. "Si vous n’étiez pas encore informé, évitez donc de consommer sans vérifier les rappels, les produits contenant des graines de sésame que vous pourriez avoir en stock depuis un certain temps", conclut la porte-parole de l’Agence.