Consommation Les arguments hispaniques restent nombreux, même si le phénomène du rush vers l'Espagne est en train de perdre un peu de vitesse...

Depuis quelques années, les Belges se ruent sur l’Espagne. Le faible taux d’intérêt des emprunts y est certainement pour beaucoup, tout comme l’abondance de bonnes affaires à faire sur le marché immobilier espagnol. Cependant, le pic semble avoir été atteint. En effet, au deuxième trimestre de cette année, 950 Belges ont fait l’acquisition d’une maison en Espagne, soit 5 % de plus qu’au premier trimestre mais si cette tendance se maintient, le nombre d’acquéreurs annualisé devrait être 12 % en deçà des chiffres de 2018. Tel est le constat dressé par le numéro un belge de l’immobilier espagnol, Azull, à la lecture des nouvelles statistiques des bureaux d’enregistrement espagnols.

Toutefois, ce nombre reste impressionnant. Au premier semestre 2019, (...)