Le géant de l'e-commerce américain semble suivre en cela l'exemple de Bol.com. qui bannira d'ici septembre le terme "Père Fouettard" dans les textes relatifs aux produits qu'elle vend. La décision a suscité jusqu'à présent des réactions mitigées. Amazon, qui opère aux Pays-Bas depuis mars de cette année, n'a pas expliqué pourquoi ces produits ont été retirés et renvoie aux conditions qui s'appliquent aux vendeurs extérieurs. ce règlement stipule qu'Amazon n'autorise pas les produits qui promeuvent, incitent ou glorifient la haine, la violence, l'intolérance raciale, sexuelle ou religieuse, ni ne favorisent les organisations ayant de telles opinions.