Consommation Ils veulent s’assurer que le jouet correspond bien à l’âge de leurs enfants, mais c’est le plaisir qui prime avant tout.

Dans un mois, jour pour jour, saint Nicolas entamera sa grande tournée pour gâter les enfants. Ces derniers piaffent déjà d’impatience, découpant les folders publicitaires pour établir leur liste de souhaits. Ils ne sont d’ailleurs pas seuls à s’y atteler, bien aidés dans cette agréable tâche par leurs parents. "Près de 87 % des parents assistent leurs enfants dans la création d’une liste de souhaits pour saint Nicolas et essaient d’influencer leur choix", explique Dieter Struye, directeur général non-food de Colruyt Group. "Nous sommes d’ailleurs impressionnés que tant de parents s’en mêlent. Ils souhaitent surtout que leur enfant choisisse un jouet qui corresponde à son âge, pour qu’il y joue à fond et vive de grands moments de plaisir. Parmi les critères qui guident leur choix, il est remarquable que les parents n’associent pas un jouet à un sexe particulier. C’est vraiment le plaisir de l’enfant qui occupe la première place, ce qui nous ravit chez Dreamland."

(...)