La grande distribution a tout prévu pour ce pic de chaleur. Chez Delhaize, on indique qu’un stock d’un million de bouteilles de rosé est disponible pour le week-end, et on attend une augmentation des ventes de 75 % rien que pour ces produits. Un rush qui touche aussi la viande, évidemment. Delhaize estime que la vente de viande pour barbecue va être multipliée par quatre par rapport à un week-end ordinaire.

Chez Colruyt, on indique que “dans notre centre de distribution d’Ollignies où transitent les boissons et produits à forte rotation, nos collaborateurs traitent environ 250 camions par jour. Lors des vagues de chaleur, nous traitons 300 camions par jour, soit 50 de plus. Les catégories de produits les plus impactées sont généralement les boissons (sodas et eaux – on remarque que le sans alcool est vraiment en hausse), avec parfois le double des ventes de certaines références”, indique Nathalie Roisin, porte-parole du groupe.

Chez Aldi, on indique que 11 sortes supplémentaires de viande pour barbecue ont été ajoutées à assortiment. On y sent aussi l’influence de la météo, plus clémente que l’an dernier. “Par rapport à 2021, nous voyons une hausse de 15 % de nos ventes de viande pour barbecue”, apprend-on.

Chez Lidl, enfin, on met surtout l’accent sur les nombreuses promotions sur tous les produits que les Belges aiment consommer durant un pic de chaleur : rosé, glaces, viande pour barbecue, mais aussi fruits et légumes frais.