Le sac à 10 cents va aussi disparaître et permettre d’économiser 700 tonnes de plastique.

La lutte contre l’usage du plastique est l’un des enjeux majeurs de la grande distribution. Elle est même inscrite au rang des priorités chez Carrefour, au travers de sa stratégie Act For Food. Trois des vingt engagements de Carrefour sont ainsi axés sur les emballages des marques propres du distributeur : lutter activement contre le plastique, réduire les emballages de ses propres produits et aller vers 100 % d’emballages recyclables pour les produits Carrefour en 2025.

Pour concrétiser ces actes, Carrefour a donc décidé de se passer du sac à 10 cents que l’on peut se procurer aux caisses. Cela permettra une économie de quelque 700 tonnes de plastique. Mais la grande innovation réside assurément dans l’introduction d’une alternative fabriquée à partir de déchets de la mer.

Ces ocean bags se déclinent en trois modèles. Le cabas fait à partir de plastique 100 % recyclé collecté dans les océans, en collaboration avec l’organisme Seaqual, qui œuvre à la propreté des océans et fonds marins. Dix kilos de plastique permettent de fabriquer 100 sacs. Le sac K-Way, réalisé à partir de bouteilles PET recyclées : quatre bouteilles permettent de fabriquer un sac, qui sera disponible dès l’an prochain. Enfin, le sac Trolley, fabriqué à partir de matériaux recyclés.

"Ces nouveaux sacs sont innovants à trois niveaux", souligne Carrefour. "Leur mode de fabrication, les matières premières et les collaborations. Ils sont, de plus, adaptés aux besoins des clients, tant pour un usage lors des courses que pour d’autres occasions du quotidien."

Ces sacs viennent donc compléter les alternatives en coton bio et toile de jute précédemment introduites en magasin.