Plusieurs magasins de la chaîne Aveve, ont été contraints de fermer leurs portes ce samedi matin, indiquait la responsable de la communication d'Arvesta, le groupe qui comprend les magasins Aveve, Stéphanie Deleul. 

Les commerces concernés, sont ceux de Wavre, Jodoigne, Baulers, Perwez et Hannut. Du côté de Hannut, un employé du magasin indiquait samedi que la police était venue fermer le commerce afin de vérifier si l'ouverture était conforme à l'arrêté ministériel diffusé vendredi soir. À savoir si au moins 50% des produits vendus représentaient des produits alimentaires. "L'alimentation représente 60% dans notre magasin, il ne devrait donc pas y avoir de problème. Nous espérons pouvoir rouvrir nos portes mardi", indiquait cet employé.

Les autres enseignes qui ont fermés leurs portes samedi, se trouvent dans le Brabant wallon. Là, la situation est tout autre. "Ce matin, plusieurs magasins ont été fermés dans le Brabant wallon. Visiblement, il s'agit d'une décision qui vient du gouverneur de la province, à la suite de l'arrêté ministériel paru vendredi. Or, notre établissement rentre dans les critères requis pour être ouvert", indique Stéphanie Deleul.

C'est l'incompréhension pour l'enseigne qui compte 250 magasins en Belgique. "L'alimentation représente 60% de notre chiffre d'affaire. Nous avons également réaménagé nos magasins en mettant en avant l'alimentation tant classique que pour les animaux. Nous vendons également une sélection de plantes pour potager ou encore du terreau. Nous avons barré l'accès aux clients pour tout ce qui n'est pas essentiel. Il est donc impossible d'acheter un barbecue par exemple", conclut Mme Deleul.