Deux Belges lancent une trilogie blanc-rosé-rouge, clin d’œil au coronavirus.

Le confinement a aussi stimulé la créativité chez certains Belges. C’est le cas de Dylan Gül et Gérard Lambert, déjà associés dans un salon de coiffure et jamais hésitants lorsqu’il s’agit de se lancer dans une nouvelle aventure. "On parlait beaucoup de la chloroquine et de ses vertus thérapeutiques pour soigner les patients atteints du coronavirus."

Le confinement passera finalement assez vite pour les deux hommes, échangeant quotidiennement par téléphone et vidéoconférence pour faire avancer le projet. "On est partis de rien et c’est assez fantastique de se dire qu’on a réussi à mettre un tel projet sur pied alors que l’économie était pratiquement à l’arrêt."

Il a en effet fallu créer la marque, le logo, la communication et, bien sûr, trouver le vin. "On s’est dirigé vers un vin catalan, une dénomination d’origine catalunya. Nous n’avons pas la prétention de mettre un grand cru sur le marché, mais un vin typiquement festif, qui fait sourire par son étiquette et son appellation. C’est une bouteille qu’on peut boire à l’apéritif, entre amis, autour d’un barbecue. Un clin d’œil, qu’on retrouve sur l’étiquette flanquée d’un smiley masqué."

Les premières bouteilles seront commercialisées dans un magasin Spar et un Louis Delhaize, dans certains restaurants aussi dont L’accent catalan qui ouvrira officiellement la première bouteille. "Et on le vendra aussi dans un lieu totalement atypique, notre salon de coiffure…"

La livraison sera aussi possible via Internet, au prix de 39 € les 6 bouteilles, frais de livraison inclus.

Infos et commandes : www.clos-roquine.com