De plus en plus de magasins ferment leurs portes.

Decathlon a décidé de fermer lundi tous ses magasins en raison de l'épidémie de coronavirus. JBC et Exki ont pris des décisions similaires, d'autres enseignes, comme la Fnac et Vanden Borre suivent tandis que certaines attendent les consignes officielles. "La distance sociale reste la meilleure façon de lutter contre la propagation du Covid-19. Nous avons donc décidé de modifier notre activité pour continuer à rendre le sport accessible tout en respectant cette distance sociale au maximum, et cela dans un souci de sécurité tant pour nos équipes que pour nos clients", déclare Faustino Rabasot, CEO de Decathlon Belgique, cité dans un communiqué. La mesure est valable jusqu'au 3 avril. Les commandes en ligne sont maintenues.

Le conseil national de sécurité a décidé jeudi soir que tous les magasins qui vendent des articles non essentiels devaient fermer pendant le week-end. Decathlon a donc pris les devants en décidant de fermer également la semaine.

La chaîne de magasins Krëfel a décidé de fermer tous ses magasins pour se concentrer sur les ventes en ligne, a précisé l'enseigne mardi soir sur sa page Facebook.

Plus tôt lundi, c'est la chaîne de prêt-à-porter JBC qui a annoncé une décision similaire. Les commandes des clients livrées en magasin seront envoyées gratuitement à leur domicile. Les boutiques sont exploitées par des gérants indépendants, qui feront une demande de chômage temporaire pour leur personnel.

Après avoir été critiqué pour vouloir prolonger ses horaires d'ouverture deux soirs par semaine histoire de compenser les fermetures obligatoires en week-end, les magasins de chaussures Torfs ont d'abord annoncé annuler ce projet, avant d'indiquer finalement fermer tous les magasins et se concentrer sur le shopping en ligne. Une demande de chômage temporaire sera également faite pour les travailleurs.

Toujours pour les chaussures, Maniet Luxus renonce à l'ouverture de ses points de vente.

La fermeture "jusqu'à nouvel ordre" a aussi été décidée au sein de la chaîne Promod, selon un communiqué diffusé en fin de journée. La boutique en ligne reste active.

Le groupe ZEB (ZEB, The Fashion Store, PointCarré et ZEB For Stars) ferme quant à lui temporairement 113 magasins dans le pays. "Au siège de Merchtem, le maximum est également mis en place pour le télétravail afin d'éviter la propagation du virus." Le webshop reste ouvert.

"Pour la santé de tous, nos magasins resteront fermés jusqu'à nouvel ordre", écrit aussi la Fnac sur son site internet. En effet, la direction du groupe Fnac Vanden Borre a préféré fermer temporairement ses magasins dès mardi matin "jusqu'à nouvel ordre".

La chaîne de parfumeries et produits de beauté Ici Paris XL prend la même décision, en précisant que l'e-shop et l'application restent accessibles. "La sécurité de nos clients et de notre personnel sont nos priorités", indique le groupe.

L'enseigne belge Exki a également décidé de fermer complètement ses 107 restaurants mondiaux, c'est-à-dire y compris le service à emporter, a confirmé dans l'après-midi le directeur général en charge du marketing, David Esseryk. "Les restaurants avaient déjà fermé, seuls étaient conservés une dizaine de services à emporter", a-t-il. "Nous devons prendre soin de nos salariés, c'est la priorité. Chacun doit pouvoir rester chez lui." Les travailleurs seront placés en chômage temporaire, a-t-il précisé.

Proximus avait déjà décidé dimanche de fermer tous ses points de vente dès lundi.

Sur sa page Facebook, la CNE Commerce ajoute encore les fermetures temporaires décidées par Celio, Delvaux, Dandoy, Abercrombie, Cassis/Paprika ou Jules. "Beaucoup d'enseignes non alimentaires pensent à fermer leurs portes et le font... ne reste plus que la décision politique", commente le syndicat. "Il faut ajouter à cela des mesures drastiques de protection des travailleurs de l'alimentaire que ce soit des mesures en termes d'organisation de travail, de régulation des files, de passage en caisse, de mesures d'hygiène plus strictes,..." et "des aides pour que les parents qui doivent garder leurs enfants".

Mardi, Mediamarkt a fermé ses portes. La chaîne de magasins spécialise en électronique va se concentrer uniquement sur la vente en ligne, et ce "jusqu'à nouvel ordre". Afin de protéger ses collaborateurs et ses clients, les magasins MediaMarkt ont décidé de fermer leurs portes. Les retraits en magasins sont dorénavant impossibles. Les produits seront donc livrés au domicile des clients, et cela gratuitement.

Mercredi, c'est au tour d'Extra, Maisons du monde ou encore Etam et de suspendre leurs activités.

Les magasins Galeria Inno ferment aussi, indique la CNE Commerce. Le conseil national de sécurité a décidé jeudi soir que tous les magasins qui vendent des articles non essentiels devaient fermer pendant le week-end. Certains ont donc pris les devants en décidant de fermer également la semaine.

Le syndicat ajoute que les enseignes H&M ne seront plus accessibles depuis mardi après-midi.

Les magasins WE seront eux aussi fermés jusqu'à nouvel ordre. 

Kruidvat cesse temporairement ses activités dans ses magasins à partir de ce mardi, précise la chaîne sur son site internet.

Les magasins et instituts Yves Rocher n'ouvriront plus non plus, tout comme Springfield, Maxi Toys (à partir de 18h00), Planet Parfum et les deux Comptoirs Cameleon à Woluwe et Genval.

Colruyt a de son côté annoncé la fermeture de ses magasins non alimentaires Dreamland, Dreambaby et Fiets!

La liste s'allongera sans doute dans les heures à venir.