Gondola et l'institut Nielsen livrent en exclusivité les effets du coronavirus sur les achats des ménages belges: il est désormais clair que certains font d'importantes réserves.

La progression des ventes durant la première semaine de mars démontre clairement qu'une certaine panique s'est emparée des consommateurs. Certains font d'importants stocks, au cas où, comme le confirment les chiffres de l'institut Nielsen collectés en exclusivité par nos confrères de Gondola.

Sans surprise, on observe une véritable razzia sur les produits d'hygiène tels que les gels hydroalcooliques. Les ventes ont littéralement explosé (+495%), entraînant une rupture de stocks chez de nombreux commerçants. “L’incertitude entourant la situation sanitaire actuelle exerce une influence croissante sur le comportement des consommateurs, qui suivent les recommandations des autorités, mais adoptent aussi des mesures de précaution. Toutes les réserves de gel désinfectant se sont arrachées des rayons, et bien des retailers sont en rupture de stock", indique Johan Vrancken, Managing Director de Nielsen Benelux à nos confrères de Gondola.

Mais, au-delà des gels et des masques, le Belge semble enclin à faire ses provisions pour parer à toute éventualité. Ainsi, alors qu'aucune hausse significative des ventes n'a été observée durant les 8 premières semaines de l'année, les choses ont littéralement changé dès la 9ème semaine et la recrudescence des cas en Belgique. Entre le 24 février et le 1er mars, certains rayons ont été dévalisés; En tête des produits les plus prisés, le riz a vu ses ventes dopées de 40%. Les flocons de pomme de terre (+32%), les pâtes (+28%), les conserves (+12,9%) et les plats préparés (+11,1%) figurent également dans le top 5 des denrées les plus souvent achetées. Les eaux, boissons énergisantes, thé et café viennent aussi garnir les placards, avec un effet cependant moins marqué. En revanche, même si la pénurie n'est pas de mise, le papier toilette est lui aussi acheté bien davantage que de coutume (+10,5%).

Comme nous le soulignions aussi la semaine dernière, Gondola observe également un glissement des achats vers les sites d'e-commerce. "Pour peu qu’ils y trouvent une expérience d’achat simple, des prix compétitifs et des solutions de livraison ou d’enlèvement commodes, les consommateurs se tournent en ces temps turbulents vers l’e-commerce, et sont prêts à explorer des canaux de distribution alternatifs si le stock y est disponible."