Test Achats lance une plateforme en ligne (www.test-achats.be/stopabuscorona) permettant de détecter les abus liés au coronavirus et de prendre les mesures appropriées, annonce lundi l'organisation de consommateurs.

Elle s'y concentrera sur le monitoring des augmentations excessives des prix des équipements médicaux et sur les allégations de leurs fabricants. Face à la "véritable ruée" sur certains produits sanitaires tels que les masques de protection et les gels désinfectants de ces dernières semaines, certains profitent de la peur qui règne actuellement pour développer des arnaques, déplore Test Achats.

Les prix des masques et des gels désinfectants ont grimpé en flèche, selon les constats des consommateurs adressés à l'organisation. Et celle-ci d'évoquer des exemples du prix d'un masque unique multiplié par sept.

Test Achats relaie également des témoignages sur des produits qui prétendent être efficaces pour prévenir une éventuelle contamination contre le coronavirus. A l'image du dispositif médical ViruProtect de la société EG, contre lequel l'organisation a déposé une plainte auprès de l'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) et du SPF Economie.

Dans le contexte actuel, Test Achats demande à tous les fabricants de produits de santé d'assurer la diffusion d'informations correctes concernant les produits qu'ils commercialisent.