Consommation De plus, en gérant les bases de données clients des commerçants, Freedelity leur donne des armes pour combattre les Gafa.
Les Belges sont fans de cartes de fidélité, qu’ils amassent dans leur portefeuille. Du tout bon pour les commerçants qui les leur proposent, puisqu’ils ont ainsi un œil avisé sur leurs clients. Sauf qu’au fil des ans, à coup de déménagements, de changements d’adresses mails ou de téléphone, etc., les données des clients deviennent obsolètes (15 % de changements par an en moyenne). Or, si une base de données peut booster un chiffre d’affaires, cela ne vaut que si elle est complète et mise à jour (75 à 85 % des passages en caisse et 90 % du chiffre d’affaires), si le commerçant en garde le contrôle et si elle est analysée de manière optimale.
(...)