Consommation Malgré un chiffre d’affaires en croissance de 40 % en moyenne par an, l’entreprise essuie toujours des pertes.

En matière de box repas, HelloFresh est une machine de guerre, et l’un des pionniers du secteur également. Ce qui n’empêche pas l’entreprise de devoir investir à perte depuis ses débuts avant d’asseoir son modèle et d’être enfin rentable.

L’an dernier, alors que HelloFresh espérait déjà atteindre le seuil de rentabilité, il a dû se contenter de pertes opérationnelles limitées et repousse donc à 2019 le dégagement de ses premiers bénéfices. Ce qui n’a pas empêché la célèbre box repas d'afficher une croissance importante de son chiffre d’affaires, qui a grimpé de 41 %.

HelloFresh a réalisé un chiffre d’affaires de près de 1,3 milliard d’euros l’an dernier, pour une perte brute de quelque 54,5 milllions d’euros. C’est nettement mieux qu’en 2017, où l’exercice s’était soldé sur une perte de 71 millions d’euros.

Principale cause des pertes, le marché américain où le fournisseur de box repas a dû réaliser d’importants investissements. Mais les signaux semblent enfin passer au vert car, à l’international, le bénéfice était au rendez-vous, avec un bilan en positif de 14,9 millions d’euros.

"2018 a été notre meilleure année jusqu’à présent. En termes de repas, de choix et de prix, nous avons élargi significativement l’offre proposée à notre clientèle. Nous sommes devenus leaders sur tous nos marchés", déclare le co-fondateur et PDG Dominik Richter.

De quoi inciter à l’optimisme pour 2019, durant laquelle HelloFresh prévoit une croissance des ventes entre 25 et 30 % et souhaite atteindre pour la première fois le seuil de rentabilité.

Discrète sur les chiffres relatifs au marché belge, l’entreprise se contente de dire que "l’année dernière a été une année positive pour le Benelux. Nous nous efforçons d’offrir un maximum de facilités à nos clients et nous avons beaucoup travaillé sur développement de produits au cours de l’année écoulée", déclare Maartje Frederiks, PDG de HelloFresh Benelux. "Nous avons notamment introduit notre ‘Quick & Easy box’ et élargi notre offre hebdomadaire en y ajoutant des repas haut de gamme."