Consommation Même s’il a perdu un peu de sa popularité, le porto est le vin fortifié par excellence. Cinq producteurs dominent le marché.

Connus dans le monde entier et bénéficiant de la plus ancienne dénomination viticole, les vins de Porto vieillissent à Porto mais sont en réalité issus de vignes plantées dans la magnifique vallée du Douro, site classé Patrimoine mondial de l’Unesco. Ses terrasses sont particulièrement abruptes et difficiles à travailler. L’effort est récompensé car, si l’on simplifie très fort, on peut dire qu’un porto peut être fait en dix jours environ, ce qui explique son prix modeste dans les entrées de gamme.

Une fois la vendange effectuée, les raisins sont en effet pressés - ou foulés selon les producteurs - en grappes entières avant de fermenter pendant 48 heures, voire un peu plus. On mute ensuite le moût, c’est-à-dire que l’on y ajoute un alcool vinique à 77 % alc. qui arrête la fermentation et conserve l’essentiel des sucres qui n’ont pas eu le temps d’être transformés en alcool.