Consommation Les Britanniques constituent d’importants stocks mais bien d’autres causes expliquent la pénurie.

La date butoir du 31 octobre approche pour le Brexit. Et, avec elle, ses conséquences dont certaines pourraient se faire sentir très prochainement. À commencer par une pénurie de médicaments. En effet, craignant de venir à manquer de certains produits, les Britanniques sont en train de se constituer des stocks qui pourraient causer une pénurie... sur le marché européen et donc en Belgique.

Deux tiers des médicaments consommés au Royaume-Uni sont importés. Les patients se posent donc beaucoup de questions. Et pour s’assurer de ne pas tomber à court, ils multiplient les prescriptions et les demandes aux pharmaciens pour parer à toute éventualité.

Dans les pharmacies, c’est devenu une habitude. Alors qu’ils n’ont besoin que d’une boîte d’un médicament pour plusieurs semaines de traitement, certains patients en commandent trois ou quatre.

Le gouvernement britannique tente bien de (...)