Les achats en seconde main ont le vent en poupe. Ce sont surtout les moins de 24 ans et la tranche d’âge 24-35 ans qui se montrent les plus adeptes de l’économie circulaire. L’enquête menée par Gondola et Bpost révèle aussi que la croissance du secteur est 25 fois plus importante que celle du retail.

Si, jadis, acheter en seconde main était un acte qu’on n’affichait pas, souvent réservé aux plus démunis, c’est aujourd’hui devenu un acte de consommation assumé et même engagé.

Ainsi, 68 % des sondés avouent avoir acheté un article en seconde main au cours de l’année écoulée et la proportion monte même à plus de 73 % pour les moins de 24 ans et à près de 80 % pour les 24-35 ans. Les deux motivations principales sont la durabilité et l’occasion de faire une bonne affaire.

Quant aux produits qui sont les plus recherchés, les livres, CD et DVD arrivent en tête (24,4 %) devant les articles de puériculture (23,2 %), les jouets (22,8 %) et les vêtements (19,9 %).

Livres pour les hommes, articles pour bébés pour les femmes

On observe aussi une différence entre les hommes et les femmes. Alors que la gent masculine se montre surtout attirée par les livres, les DVD et le matériel électronique, les femmes préfèrent les articles pour bébés et la décoration d’intérieur.

Tout cela traduit aussi la volonté des consommateurs de s’inscrire tant et plus dans l’économie circulaire et de lutter contre le gaspillage et la pollution liée à la production à outrance. Offrir une seconde vie à un produit est une démarche d’autant plus respectueuse de l’environnement qu’elle évite le recyclage, lui-même source de pollution.