Face à l'indiscipline de certains consommateurs, de nouvelles mesures, toujours plus strictes, sont prises chaque jour.

Alors que Delhaize et Colruyt ont décidé de suspendre provisoirement les commandes en ligne, à l’exception des livraisons, afin de pouvoir allouer du personnel supplémentaire dans les magasins et assurer au mieux le réassort des rayons, Carrefour a aussi durci ses mesures.

L’objectif est avant tout de permettre aux personnes âgées et au personnel soignant de faire leurs achats dans les meilleures conditions. Ces groupes cibles auront donc la priorité et ne devront donc pas faire la (longue) file devant le magasin. Pour le personnel soignant, et afin de faciliter la tâche des gardes de sécurité, il est demandé de présenter spontanément son badge à l’entrée.

Par ailleurs, les commandes passées via le service ShipTo seront également traitées en priorité pour les plus de 65 ans. Carrefour leur demande de passer leur commande de préférence entre 9h et 11h, et cela aussi bien via l’application que par téléphone (0465 49 99 49 et 0485 66 20 83).

© D.R.

En outre, le nombre de clients présents dans les magasins Carrefour est limité à 1 client pour 15 m² au maximum. Si cette limite est déjà atteinte, les clients doivent faire la file, tout en respectant bien sûr la distance d’un mètre et demi entre chaque personne. Les mesures initiales de sécurité restent bien entendu d’application. Des dispositifs d’écrans plastiques transparents entre chaque poste de caisse et les clients. Une signalétique au sol permettant de visualiser le mètre et demi de distance requis entre deux personnes, notamment aux caisses et à l’accueil.

L’encouragement des paiements par carte afin de réduire les manipulations de cash reste aussi de mise. Pour rappel, seulement une caisse sur trois acceptera les paiements en liquide. Des gants et du gel sont aussi mis à disposition du personnel et une intensification du nettoyage et la désinfection en magasin a été mise en place.

Les distributeurs mettent aussi tous les moyens en oeuvre pour tenter de satisfaire toutes les commandes en ligne et l’importante demande de livraison. Les sites sont d’ailleurs pris d’assaut et il faut parfois faire preuve de beaucoup de patience pour pouvoir passer commande. Les distributeurs recommandent donc de ne pas se précipiter, tout comme en magasin, et de ne pas faire de commandes excessives qui pourraient aussi menacer l’approvisionnement. Les avertissements sont d’ailleurs similaires sur tous les sites d’e-commerce. La forte demande actuelle peut entraîner l’indisponibilité de certains produits et les délais de livraison ne peuvent désormais plus être garantis. Il faut désormais compter un délai de livraison d’une semaine en moyenne.