Consommation Selon l’Organisation mondiale de la Santé, il ne faudrait pas en consommer plus de 5 g par jour…

Le sel, qui est composé de chlorure et de sodium, est notre principale source de sodium. Ce dernier est un nutriment indispensable, car il participe notamment à la transmission des influx nerveux, et c’est son équilibre avec le potassium qui permet de réguler la tension artérielle. Mais s’il est consommé en excès, il entraîne une hypertension et augmente le risque d’AVC. Comment en consommer moins et mieux ?

Choisir les aliments les moins riches en sodium. Il y a de petites quantités de sodium dans tous les aliments (sauf dans l’huile et le sucre). Les légumes, par exemple, en contiennent. Mais ils ne doivent pas être limités. Au contraire, car ils sont riches en potassium, qui diminue la tension artérielle. Les fruits sont également pauvres en sodium. Du côté des féculents bruts (pâtes, riz, pommes de terre, lentilles…), les teneurs en sodium sont faibles. Il faut juste être vigilant avec le pain car il est souvent consommé en grande quantité. Les viandes, les poissons et les œufs non cuisinés ont des teneurs faibles en sodium. En revanche, les charcuteries sont riches en sel. Dans le groupe des produits laitiers, le sel est aussi utilisé dans la fabrication et l’assaisonnement des fromages. En consommer une seule portion par jour et privilégier le lait et les yaourts pour les autres portions quotidiennes, est donc un bon réflexe.

Cuisiner et assaisonner soi-même. Le plus simple, pour maîtriser les apports en sel, est de se concocter ses propres petits plats. Il convient donc de privilégier les aliments bruts et de les cuire avec peu de sel. À titre indicatif, une cuillérée à café rase de sel en apporte 3 à 5 g.

Pour parfumer l’eau de cuisson et les plats, ne pas hésiter à faire appel aux épices, aux herbes ou au vinaigre, jus de citron, oignon, ail et échalote. Attention, en revanche, aux sauces déjà prêtes. On évitera par ailleurs de mettre une salière à table.

Adopter de bons réflexes complémentaires. Il est souhaitable de limiter les achats de produits transformés salés, comme les plats cuisinés, les soupes, les aliments pour l’apéritif, les graines salées, les pains grillés… Il faut aussi être vigilant avec les produits transformés sucrés car ils peuvent contenir du sel ajouté : c’est le cas de certains biscuits, de certaines pâtisseries, viennoiseries, céréales pour petit-déjeuner…

Boire peu salé. L’eau du robinet peut être bue sans problème car elle est pauvre en sodium. C’est également le cas des eaux de source ou minérales plates suivantes : Montcalm, Luchon, Courmayeur, Valvert, Mont-Roucous, Evian, Vittel, Contrex, Thonon, Volvic. Et voici quelques eaux pétillantes peu salées : Celtic, Wattwiller, Salvetat, Chateldon, Vernière, Perrier.