Consommation

Le site web 2ememain.be va prendre des mesures pour prévenir la fraude via la plateforme de vente, a annoncé la société mardi sur Radio 2 (VRT).

Davantage de fraudes ont été constatées ces derniers mois via le site web de petites annonces, a admis un représentant de la société sur les ondes flamandes. Souvent, un potentiel acheteur offre un prix bien plus élevé que celui indiqué dans la petite annonce. Il demande alors au vendeur de continuer la discussion par mail, avant de le rediriger vers un faux site pour payer, dans lequel il parvient à récupérer les données de son interlocuteur. 

Pour contrer ce phénomène et réagir aux (nombreuses) critiques des utilisateurs, le site a annoncé qu'il voulait prendre de nouvelles mesures à mettre en place. 

Davantage de contrôle ?

Une vérification en deux étapes sera probablement instaurée cette année encore: l'utilisateur devra confirmer son identité lors de la connexion via un code personnel envoyé par SMS. 

L'année prochaine, la société prévoit également de lancer une plateforme sécurisée pour le paiement et l'envoi des colis. Celle-ci permettra de retenir le paiement de l'achat jusqu'à ce que le paquet soit livré.