Consommation

Pour ceux qui possèdent ou utilisent une chaudière au mazout et qui ne comptent pas en changer, l’arrivée de l’hiver va de pair avec quelques gestes simples à ne pas oublier. 

Tout d’abord, l’erreur à ne pas commettre est d’attendre la dernière minute pour s’inquiéter de l’entretien de sa chaudière et surtout de son approvisionnement. Les chauffagistes commencent à voir leur agenda se remplir, et il devient compliqué d’obtenir un rendez-vous, même chose pour les fournisseurs de mazout. Il est donc temps de s’en occuper. D’autant plus que ces derniers jours le prix du mazout a baissé pour atteindre un tarif moyen de 0,6230 euros pour une commande de moins de 2 000 litres et de 0,6040 pour une commande supérieure à 2 000 litres. Et pour rallumer sa chaudière sans encombre, voici les étapes à suivre. Tout d’abord, veillez à purger vos radiateurs. Un geste souvent oublié qui permet d’obtenir le rendement maximal de son chauffage. Deuxième étape importante : vérifier la pression du circuit de chauffage, la pression normale étant généralement de 1 bar. Une fois ces étapes franchies, n’oubliez pas d’ouvrir la vanne d’arrêt du mazout. Sans cela, la chaudière ne pourra pas repartir, sans compter qu’elle a évidemment besoin de suffisamment de mazout pour redémarrer. Une fois que tout est en ordre, vos chauffages devraient tourner à plein régime et vous protéger du froid.