Consommation

C’est le rush dans la grande distribution. "Si de nombreux clients ont passé commande, des plateaux de fruits de mer par exemple, c’est toujours dans les derniers jours qu’ils effectuent leurs achats pour les réveillons. Nous serons donc ouverts dimanche pour les accueillir", explique Baptiste van Outryve, porte-parole de Carrefour.

Si elles restent très traditionnelles, certaines tendances sont cependant observées. Chez Delhaize, on remarque ainsi que le dîner en mode apéro a la cote. "Les consommateurs veulent des repas faciles et ils n’hésitent pas à prolonger l’apéro, quitte à se passer d’entrée, voire de plat", explique Karima Ghozzi, porte-parole de Delhaize. "C’est pourquoi nous avons lancé la gamme "Apéro Time", composée d’une centaine de références. Le top 3 se compose du dip de patate douce au chili madras, suivi du salami à la truffe et du caviar d’aubergine. En cette période de fin d’année, on s’attend à une progression de 200 à 300 % en fonction des références par rapport à l’an passé."

Le boudin tient aussi une place de choix dans les achats des Belges, "même si c’est une spécificité régionale", note Baptiste van Outryve. Chez Delhaize, on s’attend à en écouler pas moins de 500 000 pièces.

Les chiffres ont de quoi donner le tournis. En entrée, les deux stars restent incontestablement (...)