Les friteries qui organisent un service de commandes à emporter peuvent rester ouvertes si elles respectent les règles de distanciation sociale face à l'épidémie de coronavirus, malgré les nouvelles mesures de confinement. 

"Chaque friterie doit décider de rester ouverte ou de fermer; l'Union nationale des Frituristes ne donnera pas de ligne de conduite", ajoute mercredi le président de l'Unafri Bernard Lefèvre. Depuis la fermeture des restaurants et des cafés décidée la semaine dernière en Belgique pour éviter la propagation du virus, certaines friteries fonctionnent encore en proposant à leurs clients d'emporter leur commande, tout en respectant les règles de distanciation sociale. Elles peuvent toujours assurer ce service après les nouvelles mesures prises mardi soir par le Conseil national de sécurité.

"Les friteries sont dans le même cas que les boulangeries ou les boucheries; les entreprises alimentaires qui restent ouvertes doivent respecter les règles de distanciation sociale", confirme Bernard Lefèvre. "J'entends que les clients sont assez disciplinés. Un certain nombre de friteries ont décidé de fermer, mais tout le monde est libre de décider."

Ce mercredi, les chaînes de restauration rapide Quick, McDonald's et Burger King ont décidé de fermer leurs enseignes en Belgique à partir de mercredi et jusqu'à nouvel ordre.