Proximus avait annoncé le 30 octobre, en marge de ses résultats trimestriels, la fermeture de ses points de vente à partir du lundi 2 novembre, en raison de la détérioration de la situation sanitaire.

L'opérateur n'avait pas d'obligation de le faire, les magasins de télécommunications étant repris dans la liste des commerces essentiels qui peuvent rester ouverts au public dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation du coronavirus.

Proximus justifie sa décision de rouvrir ses magasins notamment par la demande des clients, les besoins en connectivité étant importants alors que beaucoup de Belges sont amenés à rester chez eux et/ou à télétravailler.

La réouverture des magasins se fera dans le respect scrupuleux des mesures sanitaires en vigueur, pour protéger à la fois les travailleurs et les clients, assure encore Proximus.