Consommation

Fixer correctement un siège auto n’est pas la chose la plus aisée. D’ailleurs, c’est une des causes majeures des accidents. Pour assurer le meilleur maintien aux enfants, l’Union européenne a édicté de nouvelles normes qui, malheureusement, prendront encore des années avant d’être réellement mises en application. Maxi Cosi fait donc figure de pionnier dans le secteur en lançant le tout premier siège auto de norme i-Size.

Cette norme est cinq fois plus sûre que l’actuelle, mais elle n’est malheureusement pas applicable à tous les véhicules. "La rendre obligatoire dès maintenant poserait plusieurs problèmes, concède Laurent Coenen, directeur marketing et responsable de la communication chez Maxi Cosi. Car l’une des avancées est l’obligation pour les sièges autocertifiés iSize d’avoir recours à la technique Isofix. Cela impliquerait donc le changement de tous les sièges auto qui sont fixés au moyen de la ceinture de sécurité, mais aussi le remplacement de toutes les voitures qui ne disposent pas non plus des points d’ancrage Isofix. Économiquement parlant, c’est tout simplement impossible. L’arrivée de cette nouvelle norme a en effet des répercussions sur le marché automobile puisque le système Isofix ne sera plus une option, mais un équipement de série. Ce qui est déjà le cas sur de nombreux modèles, mais pas sur tous."

L’avantage du nouveau siège de Maxi Cosi, le 2wayFamily, c’est qu’il offre une meilleure protection aux plus gros impacts en cas de choc latéral et frontal ainsi qu’une grande sécurité de déplacement dos à la route pour les enfants jusqu’à l’âge d’environ 4 ans ou d’une taille de 105 cm.

"Le fait de prolonger la position dos à la route aussi longtemps que possible offre une protection supplémentaire. La raison est que les impacts en cas de collision frontale sont mieux répartis sur une plus grande zone du corps de l’enfant, ce qui réduit la pression sur la tête et le cou. La tête relativement volumineuse et lourde de l’enfant n’est pas projetée vers l’avant, mais le choc est entièrement amorti par l’appuie­-tête."

En outre, le siège passe facilement de la position dos à la route pour se retrouver face à la route, et est doté d’options d’inclinaison maximale dans les deux positions.

L’appuie-tête se règle également avec le harnais de sécurité, pour s’assurer que le siège grandit avec l’enfant.