La Dernière Humeur est signée Mathieu Ladevèze.

Depuis le début du confinement, la famille royale a été raillée à plusieurs reprises pour ses initiatives liées au Covid-19. Les comptines de Mathilde firent l’objet de quolibets ; la photo de famille dans leur jardin n’a pas été comprise par les plus précaires ; le discours télévisé du Roi le 16 mars fut étrillé par certains. 

À tort, à raison ? En démocratie, chacun est libre de ses opinions. La visite du roi Philippe à quelques commerçants indépendants hier dans le centre de la capitale ne peut, par contre, essuyer aucune critique négative. Elle met en exergue le fait que, derrière ces commerces, indépendants ou grandes chaînes, il y a des femmes, des hommes qui, désormais, peuvent retrouver une activité professionnelle et nourrir leurs familles dans la dignité. Par ce geste, Philippe rappelle l’aspect hautement social de cette reprise économique partielle. Alors, si vous ne résistez pas à l’envie d’acheter une nouvelle paire de chaussures, un nouveau chemisier ou de dévaliser votre magasin de déco d’intérieur préféré, prenez grand soin de respecter les mesures de distanciation physique, écoutez et respectez les consignes de vos commerçants. Dans le cas contraire, le nombre de malades du Covid-19 pourrait repartir à la hausse et les commerces de nouveau fermer pour une durée indéterminée. Au grand désespoir de ces dizaines de milliers de petites mains et, surtout, de leurs familles.