Consommation Les demandes de remises sont de plus en plus pressantes et régulières, la faute aux grandes chaînes et au commerce en ligne.

Ces derniers mois, le Syndicat neutre pour indépendants (SNI) a mené une enquête auprès de 633 détaillants non alimentaires, soit du monde de la mode, du multimédia, du design ou encore de l’électroménager ou du mobilier. Il en ressort que 80 % font face à des clients qui demandent eux-mêmes des remises une fois arrivés à la caisse. Un phénomène qui n’est pas neuf, on a tous déjà essayé de faire une bonne affaire, mais qui est de plus en plus régulier. De fait, 52 % des commerçants indiquent que cela arrive plus souvent qu’il y a quelques années. Ce qui change aussi, ce sont les moments auxquels ces demandes se produisent.

(...)