Ce jeudi 1er juillet, les grilles tarifaires de certaines banques vont changer de politique. C'est le cas notamment d'ING. Ainsi, la banque a décidé de faire payer ses utilisateurs lorsqu'ils iront au distributeur pour se fournir en billet. Cette opération coûtera désormais 50 centimes. Cette mesure sera appliquée à partir du quatrième retrait mensuel d'espèces à un distributeur du réseau bancaire. Test-Achats dénonce cette pratique dans les colonnes nos confrères de l'Echo: "ING devient donc la première banque à faire payer les retraits dans ses propres distributeurs de billets."

Pour certains, l'objectif de cette manoeuvre est clair: la suppression à l'avenir de l'argent liquide. Pour Test-Achats, la décision a pour but de dégoûter sa clientèle. Dans sa grille tarifaire, ING tente de faire passer la pilule avec une mention. "Exceptionnellement de juillet à décembre 2021, vous bénéficiez des 36 retraits d'espèces en euros gratuits par carte de débit sur les distributeurs automatiques (d'ING Belgique et de non ING Belgique) en zone SEPA (ndlr: L'espace unique de paiement en euros)."

A noter que depuis 2019, les retraits hors réseau ING sont déjà facturés 0,50€. La banque justifie cette hausse tarifaire par "les investissements continus en services à valeur ajoutée inclus dans les comptes courants" précise le journal.