Cette baisse s'inscrit dans la volonté de la majorité wallonne de mettre en œuvre progressivement la gratuité des transports en commun pour les jeunes de 18 à 24 ans mais aussi pour les 65 ans et plus et pour les publics précarisés.

Dans ce cadre, une première diminution des prix a eu lieu le 1er septembre 2020: les abonnements des 18-24 ans ont été réduits de 35%, alors que les bénéficiaires du statut BIM ont eu droit à l'application du tarif réduit 'familles nombreuses' pour l'ensemble des abonnements.

Ce jeudi, l'exécutif régional a validé une diminution supplémentaire de 35% pour les 18-24 ans, conduisant, depuis le début de la législature, à une réduction de 70% des tarifs TEC pour cette tranche d'âge.

"L' option choisie est de se focaliser sur les 18-24 ans afin de répondre à l'objectif de transfert modal en freinant le passage au 'tout à l'auto' lorsque les jeunes atteignent l'âge de conduire et/ou rentrent dans la vie active", a expliqué le ministre Henry.