Le 13 mars 2020, le premier confinement contraignait les commerces et l’Horeca à fermer leurs portes. Un an plus tard, si les commerces non essentiels ont pu rouvrir, les restaurants restent limités au take away. Une année perturbée qui a ramené les Belges derrière leurs fourneaux.

HellFresh fait sans conteste partie des grands gagnants de cette pandémie, ayant conquis de nombreux consommateurs se (re)découvrant l’âme d’un marmiton. Les clients d’HelloFresh ont en effet passé pas moins de 5,2 millions d’heures en cuisine entre le 1er mars 2020 et le 1er mars 2021, soit près du double de l’année précédente. La société de livraison de box repas à domicile a analysé le comportement de ses clients.

Premier constat : 32 % choisissent les recettes les plus saines. "Alors que les salles de sport ont fermé, nous faisons plus attention à notre santé en cuisine. 60 % des Belges pensent que cuisiner à la maison les aide à manger plus sainement et 32 % affirment que leurs habitudes alimentaires ont changé depuis le début de la pandémie : nous mangeons principalement plus de fruits et légumes (43,8 %) et essayons plus de repas équilibrés (34,8 %)."

Plaisir avant tout

Confinés, les Belges aiment visiblement se faire plaisir à table, du petit-déjeuner au repas du soir.

"La pâtisserie semble aussi être un remède populaire. D’octobre à décembre 2020, les utilisateurs d’HelloFresh belges ont cuit plus de 616 000 portions de gâteau. Depuis le 1er mars, pas moins de 8 millions de portions ont été cuisinées. Le banana bread non plus n’a pas échappé à l’attention des nouveaux cuisiniers. Le grand gagnant des douceurs sucrées est le cake aux noix et à la coco."

Privés de sorties au restaurant, les consommateurs osent aussi innover en cuisine et s’aventurer sur des terroirs lointains.

"Avec les frontières fermées, nous avons concocté des recettes idéales pour sortir des sentiers battus."

Le Belge a donc désormais repris goût à la cuisine, mais a aussi perfectionné ses compétences.

"En effet, un Belge sur deux a réussi à améliorer ses compétences culinaires pendant le confinement et cette année restera certainement une étape importante pour les cuisiniers à la maison !"