Les négociations autour de la reprise des magasins britanniques du Pain Quotidien, actuellement en réorganisation judiciaire, n'ont pas abouti, relatent L'Echo et De Tijd samedi. 

Pour éviter que la marque n'y disparaisse, les investisseurs M80 et Cobepa ont décidé de reprendre eux-mêmes une partie de ces magasins, soit treize à seize points de vente sur un total de 26. Les établissements concernés seront hébergés dans Le Pain Quotidien bis, nouvelle structure dans laquelle seront aussi logés les magasins belges et français en gestion propre, l'atelier de production, les droits sur la marque et les contrats avec les franchisés internationaux.

Le fonds d'investissement M80 avait confirmé, à la fin mai, prendre une participation majoritaire dans une nouvelle entité qui gèrera, entre autres, les activités belges et française du Pain Quotidien, assurant qu'il n'y aurait pas de conséquences sur l'emploi en Belgique.