Payer avec l’appli Payconiq de Bancontact est devenu très populaire en un an à peine.

Heureusement pour Muriel Robin, Payconiq by Bancontact n’a qu’un an. Son sketch "L'addition " n’aurait pas existé sinon !

L’application de paiement belge permet en effet de diviser facilement l’addition au restaurant entre amis, de payer les courses au supermarché ou encore d’acheter en ligne sans sortir son boîtier lecteur de cartes qu’on n’a jamais sous la main ! On peut même payer le médecin ou faire un virement à un compte tierce tout de suite "entre smartphones" si l’on n’a pas d’argent liquide.

Le succès est totalement au rendez-vous. En 2019, 65 millions de paiements ont été effectués avec cette appli et les chiffres indiquent que les clients des banques payent plus avec un smartphone qu’avec une carte bancaire.

Cette pratique qui rend le paiement si simple (on ouvre l’appli, on sélectionne Payconiq ou Bancontact, on sélectionne son compte, on introduit son code pin et le tour est joué ou, depuis son smartphone, on flashe un code QR) a été rendue possible par la fusion de la société Bancontact Company avec Payconiq Belgium, qui a mis un an à développer l’appli la plus intuitive possible.

Payconiq by Bancontact a vite essaimé dans des centaines de boutiques, a fait son entrée sur plus de 50 festivals et a été vite adoptée par de très nombreux festivaliers : l’appli évite de faire la file pour acheter des tickets.

Autre avantage : elle permet d’enregistrer plusieurs cartes. Enfin, elle vous aide à "fliquer" les retardataires des paiements car elle peut envoyer de façon très "officielle" une demande de paiement au collègue qui a encore oublié de vous rembourser son sandwich.

Nathalie Vandepeute, la CEO de Bancontact, avance encore que " nous consommons volontiers belge mais payer belge est également important : le paiement local est d’une importance cruciale pour notre économie ".

L’an passé, c’est le vendredi 29 novembre que l’appli a été la plus utilisée, jour du Black Friday, qui dépasse le mois des soldes et celui des fêtes.

L’heure la plus populaire pour payer ? Vers 18 h, quand on achète rapidement quelque chose avant de rentrer chez soi ou de commencer un afterwork !