Consommation Les pharmacies frontalières françaises sont très prisées des clients belges.

Pharmacien français établi à Vieux-Condé, à quelques centaines de mètres de la frontière, Philippe De Déken a l’habitude de voir des clients belges pousser les portes de son officine.

"Je dirais que c’est de l’ordre de 20 %. Et encore, je suis situé sur un axe secondaire. Si les Belges viennent chez nous, c’est avant tout pour (...)