Les soldes, c’est aussi un moment particulièrement intéressant pour les voleurs à l’étalage et les pickpockets.

" Pendant les mois les plus sombres et singulièrement de janvier à mars, nous constatons une augmentation du nombre de vols à l’étalage de 26 % par rapport à la moyenne de l’année. Chaque mois, selon les données de Prévention et Sécurité, ce sont en moyenne 2 710 articles qui sont volés ; entre janvier et mars, ce chiffre passe à 3 428 " , explique Christine Mattheeuws, présidente du SNI. En 2018, 11 107 vols à l’étalage ont été renseignés à Prévention et Sécurité en plus des 22 363 déclarations faites à la police. Cela revient donc à plus de 100 cas par jour ouvrable. Les produits les plus volés sont aussi les plus populaires lors des achats : les vêtements pour hommes et femmes (33 %), le parfum (15 %) et les appareils électro (10 %). " En outre, ce ne sont pas les jeunes mais les trentenaires et les quadragénaires qui volent le plus. Par ailleurs, on vole plus aux alentours de l’heure de fermeture ou pendant l’heure de midi", précise-t-elle.