La loi alimentation rend les promos de fin d’année moins alléchantes.

Tout au long de l’année, et plus encore durant les fêtes, de nombreux Belges ont l’habitude de franchir la frontière pour effectuer leurs courses dans les supermarchés français. Du foie gras ou des huîtres en 1+1 gratuit, du saumon à -50 %, du vin en 3+2 gratuits et autres promotions du genre, c’est en effet terminé. La loi alimentation a en effet mis fin aux promotions monstres dont avaient coutume les distributeurs français. Pourtant, tout au long de l’année, il y avait encore des belles économies à réaliser, même si le rabais maximum autorisé est désormais limité à 34 %.

Alors, pourquoi en cette fin d’année les promotions se font-elles aussi rares ? Tout simplement parce que, sur l’ensemble de l’année, maximum 25 % du stock peut être écoulé en promotion. Dès lors, pour de nombreux fournisseurs, le quota est désormais épuisé. Ils devront faire sans promos durant les fêtes pour tenter d’appâter le client. Et c’est loin d’être gagné car, comme le soulignait Le Parisien dans ses colonnes hier, les Français sont plus que jamais à la chasse aux promos. C’est le premier Noël sous le coup de la loi Alimentation et ils font leurs comptes. "L’an dernier, on trouvait du foie gras ou du saumon en 1+1 gratuit. Cela nous permettait d’en mettre à table. Cette année, c’est fini alors s’il n’y a pas de rabais dans les jours à venir, on fera sans." Exemple : un bloc de foie gras que l’on dénichait à 9 € l’an dernier est aujourd’hui vendu à 15 €. Trop cher, pour beaucoup de ménages.

Pour de nombreuses marques et producteurs, censés être protégés par cette loi, c’est aussi la soupe à la grimace. En effet, leurs volumes de vente s’effondrent ces dernières semaines, pourtant cruciales. Le groupe Le Graët, spécialisé dans les conserves et le surgelé, s’attend à perdre 3 millions d’euros, soit 12 % de son chiffre d’affaires car ses saucisses cocktail "se vendent surtout grâce au 2+1 gratuit". Une action interdite car plus de 25 % du stock avait déjà été écoulé en promo au lendemain des vacances de Pâques…