Le nez est une source inépuisable de nutriments bactériens sécrétés par la muqueuse nasale et c’est en réponse à une infection que les bactéries peuvent se multiplier dans la cavité nasale et donner ce mucus coloré : la morve verdâtre.

Le mucus nasal ne devient vert qu’au bout de quelques jours d’infection, quand les neutrophiles éliminent les déchets cellulaires et que l’infection secondaire s’installe. Ces globules blancs ingèrent toutes sortes de bactéries et les inactivent en les oxydant, ce qui implique certaines enzymes : les oxydases et peroxydases, contenant du fer. 

Les déchets du processus contiennent donc beaucoup de fer, ce qui leur donne une couleur verdâtre. Si le mucus est jaune, c’est qu’il y a infection; vert, l’infection est plus purulente; bleu, il s’agit d’une infection au bacille pyocyanique. Il est donc effectivement possible d'avoir de la morve bleue ! 

Comment soigner la morve verte ? Ne prenez pas d'antibiotiques. Selon la Dr. McNulty, ces infections virales disparaissent d'elles-mêmes, après quelques temps. Dans tous les cas, la couleur de vos crottes de nez n'est pas synonyme de gravité de votre rhume ou de votre maladie. Si vous êtes trop inquiet, prenez contact avec votre médecin.