L'autorité de la concurrence italienne, AGCM, ne poursuivra dès lors pas son enquête antitrust contre Ryanair, easyJet, Vueling et Blue Panorama, étant donné que ces entreprises ont répondu à sa demande.

En plus de donner la possibilité d'un remboursement, les quatre compagnies aériennes ont également accepté de permettre un accès gratuit à leurs services à la clientèle et d'augmenter le personnel de leurs centres d'appels, à en croire l'autorité de régulation.

L'AGCM avait engagé une procédure contre ces transporteurs fin septembre.