Consommation Deux députées CDH déposent un texte pour sanctionner les enseignes qui détruisent les denrées non alimentaires.

"Notre demande est très simple : stop à la destruction des produits non alimentaires", synthétise Gladys Kazadi, députée bruxelloise. Ce type de pratiques, méconnues, ont été dénoncées récemment par les médias français, déclenchant un petit scandale dans l’Hexagone.

Ainsi, de grandes enseignes, telles Amazon, mais aussi des grandes chaînes de vêtements, détruiraient chaque jour de grandes quantités de denrées non alimentaires. Des produits neufs, parfois légèrement abîmés, qui partent à la décharge ou sont tout simplement incinérés. "On retrouve les mêmes pratiques chez nous. Des vêtements jetés aux ordures, (...)