Immobilier Les prix de l’immobilier en région bruxelloise empêchent un accès rapide à la propriété.

La fédération royale des notaires vient de publier l’état de l’évolution du secteur de l’immobilier en Belgique pour le premier semestre 2019. Sans véritable surprise : l’immobilier continue d’augmenter par rapport à la même période l’an dernier, même si l’on observe un léger tassement au deuxième trimestre 2019. Bruxelles reste la région la plus chère du pays avec des maisons qui se négocient, en moyenne, autour des 469 600 €. Soit 38 % de plus que la deuxième région la plus chère du pays, à savoir le Brabant wallon.

(...)