Immobilier Les biens à rénover n’ont pas la cote. Ils semblent même effrayer.

S’il est de plus en plus difficile, pour les jeunes, surtout sans apport financier, d’accéder à la propriété, ils n’en nourrissent pas moins de réelles ambitions. Et, plutôt que de se précipiter sur un bien à rénover, plus accessible, ils préfèrent rester à la maison plus longtemps, mettre de l’argent de côté, en espérant pouvoir se payer la maison de leurs rêves.

Et il ne faut pas chercher bien loin pour rencontrer leurs aspirations. Le cocon familial dans lequel ils ont grandi est un modèle de référence. S’ils ont le choix, et les moyens, c’est donc une maison telle que celle de leurs parents qu’ils espèrent habiter en quittant le foyer familial.

(...)