Le haut de gamme et le luxe ont présenté les mêmes tendances : une hausse de la demande, et même un véritable rush sur ce segment, une forte augmentation de prix et un manque d’offres.

Plus encore peut-être que sur le segment moyen, la brique de luxe a joué son rôle de valeur refuge . Tous les experts qui traitent de l’immobilier de luxe s’accordent à dire que 2020 a été une année record. Certains prédisent que 2021 sera un cran plus haut encore.

Statbel, l’Office belge de statistique ne dit pas autre chose : en 2019, il y a eu, en Belgique, toutes régions confondues, 985 biens, maisons et appartements, vendus à plus d’un million d’euros. L’an dernier, ce nombre est passé à 1.133. C’est 15 % de plus.


La Flandre devance les autres régions

La Flandre, c’est incontestable, devance largement les deux autres régions avec 828 biens vendus à plus d’un million d’euros. Bruxelles vient ensuite avec 204 biens. La Wallonie n’en affiche que 101 (soit 95 maisons et 6 appartement). C’est huit fois moins qu’en Flandre et c'est sans grand surprise, c’est à Knokke qu’il y a eu le plus de ventes à plus d’un million d’euros . 258 très exactement.

La deuxième marche est bien plus basse et elle est bruxelloise : Uccle, avec 78 ventes. Puis viennent Anvers et Gand, et en 5e position, Ixelles, avec 33 ventes.

Dans le reste du top 15, un ex-aequo compris, on retrouve 2 communes bruxelloises (Woluwe-Saint-Pierre et Bruxelles), une commune wallonne (Lasne, en 10e position) et… 8 communes flamandes, dont Schilde près d’Anvers, Latem-Saint-Martin près de Gand, Rhode-Saint-Genèse, Bruges et Coxyde.