Immobilier

Plusieurs propriétaires de kots leur réclament le paiement de la taxe de séjour communale.

Avec les milliers d’étudiants qui foulent le pavé néolouvaniste chaque jour, le campus universitaire de Louvain-la-Neuve est considéré comme un véritable eldorado économique pour les propriétaires de kots estudiantins. Les vacances locatives sont relativement courtes et il ne faut souvent que quelques jours pour qu’une chambre libérée ne retrouve preneur.