Ce nouveau concept est apparu dernièrement sur le marché de la vente immobilière. Nous avons voulu en savoir davantage en interviewant Lionel HERLIN, coach immobilier.

Pouvez-vous nous expliquer en quelques mots ce qu’est le coaching immobilier ?

LH : Il s’agit d’une nouvelle méthode de vente immobilière née, il y a une vingtaine d’années, au Canada et qui s’est ensuite exportée en Grande Bretagne et en France où elle rencontre un franc succès. En bref, le coaching immobilier permet aux vendeurs de bénéficier des services, outils et conseils d’un professionnel de l’immobilier sans devoir passer par une agence immobilière et sans débourser une commission qui s’élève généralement à 3,63% du prix de vente.

Comment vous est venue l’idée de développer ce concept en Belgique ?

LH : J’ai été actif dans l’immobilier « classique » pendant plus de 20 ans. Au cours de ces années, j’ai vu le comportement des vendeurs changer. Nombreux d’entre eux ont ainsi pris le parti de ne pas passer par une agence immobilière pour différentes raisons, comme faire l’économie d’une commission onéreuse ou parce qu’ils avaient été déçus par de précédentes expériences. Cependant, ces vendeurs se retrouvaient livrés à eux-mêmes alors que la vente immobilière peut s’avérer complexe. C’est ainsi que m’est venu l’idée de proposer cette formule à mi-chemin entre le vendeur qui souhaite vendre lui-même son bien et celui qui souhaite faire appel aux services d’une agence immobilière. Par la même occasion, j’ai voulu démocratiser les opérations de vente immobilière en rendant les services d’un professionnel plus accessibles.

Quels sont donc vos services ?

LH : J’estime le bien à vendre à sa juste valeur, je constitue un dossier de vente complet, je réalise un descriptif détaillé avec un reportage photo professionnel, visite virtuelle, vidéo, je place les annonces sur les principaux sites de vente immobilière, je peux même réaliser un site personnalisé et mettre en valeur le bien à vendre grâce au home staging, … Mais, surtout, je mets en place avec le vendeur une stratégie de vente qui lui permet, après avoir été coaché, d’assurer les visites, de rencontrer et même de négocier lui-même avec les potentiels acheteurs en toute sécurité et sérénité. Un service clefs en mains où les vendeurs doivent simplement faire les visites et recevoir les offres.

En quoi consiste la mise en valeur d’un bien et votre service de home staging ?

LH : Pour ce service, je collabore avec une décoratrice d’intérieur professionnelle et passionnée par son métier. Nous réalisons du home staging façon « Stéphane Plaza » dans sa célèbre émission « Maison à vendre ». Nous suggérons à nos clients de petits travaux d’aménagement, de décoration et de peinture, à budget modéré, qui permettent une mise en valeur du bien. Le but est de vendre plus vite et avec une plus-value si l’acheteur a le coup de cœur !

D’après vous, quel est l’intérêt pour le vendeur qui fait appel à vos services ?

LH : Le 1er intérêt est que le vendeur peut bénéficier, avant la mise en vente, des outils, services, conseils ainsi que de l’expérience d’un professionnel de l’immobilier. Il est donc rassuré car la vente d’un bien représente une étape importante dans une vie.

Le 2ème intérêt est clairement le prix. Le vendeur paie un forfait accessible qui ne varie pas en fonction de la valeur de son bien. Concrètement, mon forfait de base s’élève à 997,00€ HTVA ou 1.206,37 € TVAC. Je dis « forfait de base » parce que des options sont prévues comme pour le site personnalisé du bien et le home staging. Ainsi, si l’on prend l’exemple d’un immeuble qui est évalué à 180.000,00 €, le vendeur économisera 5.327,63 € puisque, généralement, une agence immobilière lui réclamera une commission de 3,63% du prix de vente. Une belle économie pour le vendeur qui préfèrera peut-être investir cet argent dans un futur projet !

Enfin, en réalisant lui-même les visites, le vendeur peut agir rapidement, selon son seul emploi du temps et avoir une visibilité complète et entière des échanges avec les acheteurs puisque c’est lui qui les rencontre. Personne ne connait mieux le bien à vendre que son propriétaire !

Vos services ne visent donc que les vendeurs ?

LH : Je coache les vendeurs mais également les acheteurs, les bailleurs et les locataires en leurs proposant des services et forfaits adaptés à leurs besoins.

Le vendeur ne bénéficie-t-il pas d’une protection plus large s’il passe par une agence immobilière ?

LH : L’institut auquel appartient l’agent immobilier (l’IPI) ne peut que sanctionner disciplinairement l’agent qui a commis une faute professionnelle. En d’autres termes, le vendeur ou l’acheteur qui souhaite obtenir réparation d’un dommage qu’il a subi suite à une faute commise par un agent immobilier devra nécessairement agir par voie de justice, comme c’est le cas pour une faute qui serait commise par un coach. De même, le vendeur qui souhaite se retourner contre son acheteur, ou inversement, devra agir par voie de justice, qu’il vende seul, par une agence ou après avoir fait appel à un coach. A mon sens, le vendeur et l’acheteur ne sont donc pas mieux protégés s’ils passent par une agence immobilière.

Dans quelles régions êtes-vous actif ?

LH : Mon équipe et moi sommes actifs partout en Wallonie ainsi qu’à Bruxelles. Il suffit de me contacter via mon site internet www.lionelherlin.be ou les réseaux sociaux.