Immobilier Après les réfrigérateurs, c’est aux fours de se connecter à votre téléphone.

Désormais, le mot du futur n’est plus "domotique" mais "connectivité". Autant le premier a essuyé les balbutiements des premiers appareils connectés mais peu intuitifs, autant le premier indique que tout sera simple, rapide et que tout se passera sans lâcher son sacro-saint smartphone !

"La jeune génération est connectée. Nous suivons le mouvement et cela va s’accélérer avec des solutions innovantes et intuitives qui gagnent peu à peu toutes les cuisines", prédit Michaël Borguet, qui est au plus près des tendances puisqu’il est account manager kitchen pour les marques Whirlpool, Bauknecht et KitchenAid. Les modèles traditionnels continuent à exister évidemment et constituent la majorité des achats mais l’idée fait son chemin !

Mais le nouveau joujou des entreprises d’électroménager, ce sont les fours intelligents. On les retrouve partout, chez ces trois marques mais aussi chez Beko ou chez SieMatic. Ces fours ne présentent plus aucun bouton, aucune aspérité : l’écran est tactile et surtout, tout peut être commandé depuis un smartphone ou une tablette. Vous voulez réaliser une blanquette ? Les fours sont connectés au travers d’une appli qui recense des recettes. Vous choisissez celle qu’il vous faut et hop, au travail. Pendant que vous mettez la main à la pâte, votre four préchauffe.

Une fois que la préparation est dedans, il s’occupe de tout, surtout avec son thermomètre électronique : si vous êtes ailleurs que dans la cuisine, il vous prévient si vous devez revenir pour une manipulation (rajouter un aliment) ou parce que le plat est cuit. Bien évidemment, vous pourrez suivre vos propres recettes. Il existe un programme qui permet de "dire" à votre four ce que vous cuisinez et il s’adapte.

Connecté, c’est bien mais connecté et à vapeur, c’est mieux et "la demande se fait de plus en plus forte", remarque le manager. D’abord, il est beaucoup plus grand qu’un cuit-vapeur externe (73l env.), il possède jusqu’à quatre niveaux différents permettant de faire cuire quatre préparations en même temps sans que les odeurs ne se mélangent grâce à un système d’aération performant. Les prix ? Aux alentours de 1 000 à 1 200 € dans les trois marques pour un four "add steam" qui produit 75 % de vapeur et 1 500 à 1 700 pour les full vapeur. Ils conservent vitamines, goûts, couleurs et minéraux et permettent de faire réchauffer facilement les plats en conservant le goût et la tendresse.