Depuis 2016, le Groupe transversal inondations (GTI) de la Région wallonne s’est penché sur l’actualisation de la carte des aléas d’inondations. Un travail de fourmi destiné à déterminer les zones susceptibles d’être inondées à la suite du débordement naturel d’un cours d’eau ou de la concentration de ruissellement naturel des eaux pluviales.

Pas uniquement après de longues pluies : en juin 2016, le centre-ville de Court-Saint-Étienne (Brabant wallon) avait été inondé alors que pas une goutte de pluie n’était tombée sur la localité. Un violent orage avait éclaté à Genappe la nuit précédente. Et c’est à Court-Saint-Étienne que la Dyle, ne pouvant plus absorber le flux d’eau, était sortie de son lit.

Face aux orages à répétition, conséquences du réchauffement climatique, et la multiplication d’inondations dans des zones présumées sans risques, la Région avait donc entrepris d’actualiser sa cartographie.

Cette nouvelle carte est prête mais est aujourd’hui soumise à enquête publique. Il faut dire qu’un tel document peut avoir des répercussions urbanistiques énormes. Une zone verte (sans risque d’inondations) qui passerait en zone rouge (risque élevé) deviendrait par la même occasion inconstructible.

De même, si votre maison se trouve actuellement en zone verte mais qu’elle passe subitement en zone orange ou rouge, elle verrait son prix indubitablement déprécié sur le marché de l’immobilier. De plusieurs dizaines de milliers d’euros sans doute.

Enfin, cela pourrait aussi avoir un impact sur le prix des assurances : assurer un bien n’implique pas les mêmes primes ni les mêmes franchises selon qu’il soit situé en zone à risque ou non.

L’enquête publique, qui s’étend jusqu’au 28 octobre prochain, a donc toute son importance, principalement pour les personnes qui se situent près d’un cours d’eau.

"Les remarques et observations doivent absolument être liées à une zone géographique précise pour pouvoir être prises en compte dans la réflexion sur la finalisation de la cartographie de l’aléa d’inondation" , précise la Région wallonne.

En savoir plus

Où trouver la carte : http://environnement.wallonie.be/enquetepublique-alea-inondation/