Hausse du prix de l'électricité: combien allez-vous payer ?

belga

La CREG a approuvé les tarifs régulés d'Elia

BRUXELLES La Commission de régulation de l'électricité et du gaz (CREG) a approuvé la proposition tarifaire rectifiée du gestionnaire de réseau de transport d'électricité Elia, annoncent la CREG et Elia dans des communiqués distincts.

La facture augmentera pour les entreprises et les particuliers. Les anciens tarifs ont été annulés par la cour d'appel de Bruxelles le 6 février dernier.

L'appel avait été introduit par plusieurs producteurs d'électricité, rappelle Elia. Pour ces producteurs, les tarifs de transport moyens facturés diminueront de 52% pour la période 2012-2015.

Les coûts pour les consommateurs augmenteront parallèlement, souligne Elia. "Pour pouvoir exécuter l'arrêt précité, la décision implique un déplacement partiel des charges tarifaires des producteurs vers les consommateurs d'électricité", conclut la CREG.

Concrètement, le montant de la facture annuelle de transport d'électricité payée par un ménage consommant une moyenne de 3500 kWh/an passera de 32 à 35 euros à partir du 1er juin 2013 et à 39 euros à partir du 1er janvier 2014.

Pour le consommateur industriel directement raccordé au réseau à haute tension, la facture totale d'électricité augmentera de 1 à 2% en fonction des caractéristiques de consommation et du niveau de tension.

"Un grand consommateur industriel paiera 700.000 euros de plus"

L'industrie paiera 300 millions d'euros de plus pour l'électricité entre 2012 et 2015 en raison des nouveaux tarifs de transmission du gestionnaire du réseau à haute tension Elia.

Pour les grands consommateurs comme Nyrstar, BASF ou la SNCB, cette hausse représentera 700.000 euros, selon Febeliec, la fédération des consommateurs industriels d'énergie.

Pour le consommateur industriel directement raccordé au réseau à haute tension, la facture totale d'électricité augmentera de 1 à 2% en fonction des caractéristiques de consommation et du niveau de tension. Leurs tarifs de transmission augmenteront de 29% à partir du 1er juin 2013 et encore de 10% au 1er janvier 2014.

Si Febeliec comprend la "nécessite d'adapter les tarifs après le jugement de la cour d'appel de Bruxelles", la fédération déplore l'impact de cette révision "en grande partie" rétrocédée sur les clients.

"Cette hausse est inacceptable dans une période où l'industrie belge est déjà confrontée à un important désavantage concurrentiel face à ses voisins", ajoute Febeliec. Dans une étude récente, Febeliec avait montré que les coûts de l'électricité pour les entreprises industriels étaient de 12 à 45% plus chers que dans les pays voisins.

© La Dernière Heure 2013

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be