En 2050, la Belgique devra importer la moitié de son électricité

Il faudra accélérer le rythme d’installation des énergies renouvelables.

Laurent Lambrecht
En 2050, la Belgique devra importer la moitié de son électricité
©BELGA
Comment atteindre la neutralité carbone en 2050 tout en satisfaisant nos besoins énergétiques via des moyens de production majoritairement intermittents...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité