Prix de l'énergie: les centrales à gaz enregistrent des gains exceptionnels, selon une étude de la Creg

Dans la foulée de la crise énergétique, les centrales à gaz belges ont enregistré en 2021 des bénéfices records par rapport aux quinze dernières années, ressort-il d'une étude du régulateur de l'énergie, la Creg, citée dans De Morgen mardi.

Prix de l'énergie: les centrales à gaz enregistrent des gains exceptionnels, selon une étude de la Creg
©BELGA

La Creg estime le bénéfice opérationnel d'une centrale à gaz belge moyenne à 39,3 millions d'euros l'an dernier. Il y a neuf centrales de ce type en Belgique, ce qui porte ce montant à 353 millions d'euros.

La crise énergétique n'est pas étrangère à la constitution de tels bénéfices, les plus élevés depuis que le régulateur de l'énergie a commencé à les mesurer il y a quinze ans.

Les entreprises énergétiques qui exploitent ces centrales ont conclu des contrats à long terme pour l'approvisionnement en gaz de leurs installations. En raison de la hausse spectaculaire du prix du gaz, il est financièrement plus intéressant pour ces exploitants de ne pas transformer en électricité ce gaz qu'ils ont acheté à bas coût, mais de simplement le revendre aux prix élevés, en cours désormais.

Dans le même temps, l'électricité que les exploitants de ces centrales sont tenus à fournir à leurs clients est achetée sur le marché de l'électricité.

La ministre de l'Energie, Tinne Van der Straeten a déjà fait savoir que personne ne devait être autorisé à s'enrichir grâce à la crise énergétique. "Nous allons tout faire pour écrémer les bénéfices excédentaires", souligne son cabinet.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be